Partagez|

Nolaan ~ Is there pleasure without pain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité

All about me !

MessageSujet: Nolaan ~ Is there pleasure without pain ? Lun 19 Sep - 15:24




Nolaan Ezra Clayton


"Let me be the one you call,
If you jump I'll break your fall"


Feat : Adam Levine

Tell us more about you


    Nom : Clayton
    Prénom: Nolaan Ezra
    Surnom: Clay
    Date de naissance : 20 juillet 1984
    Âge: 27 ans
    Groupe The Protector
    Métier : Coach sportif
    Sexualité : Homosexuel
    Ce que j'aime :
    Ce que j'aime pas:


Caractère


Nolaan est de nature très calme, généreux, sociable, mais a eu une période très rebelle durant son adolescence et perd parfois le contrôle lorsque il est face à une injustice ou un manque de respect. Il est très taquin et aime bien jouer les chieurs parfois quand l'occasion se présente, surtout avec son meilleur ami Bran. Mais cette facette cache une tristesse enfouie, il préserve un petit côté mystérieux, qui fait depuis longtemps partit de son charme, car Nolaan, sportif dans l'âme est un homme que l'on qualifie de beau et sexy et malgré le fait qu'il ne soit pas du tout vaniteux, il connait son atout et en joue de temps en temps.

Particularités


ϟ Mon père nous a abandonné à ma naissance, nous laissant, ma mère et moi dans la misère.
ϟ J’ai découvert mon homosexualité en couchant avec celle qui est aujourd’hui ma meilleure amie.
ϟ Je joue de la guitare depuis l’âge de 6 ans. Ma première guitare m’a été offerte par mon oncle qui était musicien.
ϟJ’ai vécu une véritable descente aux enfers après le meurtre que j’ai commis. Drogue, alcool, prostitution, j’ai tout vécu, la vie m’en a fait baver, j’en ai plus rien à foutre en fait. J'ai du mal à m’attacher dorénavant, quelque chose s’est brisé en moi depuis la mort de ma mère.
ϟ Aujourd'hui, je suis de retour à Castro pour tenter de recommencer à zéro et vivre une vie normale.

If you need to crash, then crash and burn , you're not alone.




Chapter One;
The Lost Boy


« Nolaan chéri, debout tu vas être en retard ! » Le jeune garçon ouvrit les yeux dans un sursaut. Il tourna la tête vers son minuscule réveil posait sur sa table de nuit, il indiquait 7H30. Il se leva et pris la direction de la salle de bain. Lorsqu’il descendit 20 minutes plus tard, habillé, son petit déjeuner l’attendait sur la table accompagné par le baiser quotidien de sa mère qu’il chérissait plus que tout au monde. Elle qui l’avait mis au monde et tant aimait depuis ce jour malgré qu’il était la raison de sa situation actuelle, elle ne lui avait jamais reproché ni même fait ressentir. Le jeune garçon partit ensuite pour l’école publique comme il le faisait presque tous les jours maintenant depuis 7 ans.

« Pourquoi tu me regardes comme ça Clay ? » le ton de Jules était moins interrogateur qu’amusé. « Parce que je te trouve sublime » il accompagna sa parole d'un baiser léger sur le coin des lèvres de sa jeune amie. Le jeune homme de 15 ans sourit et lui prit la main. « Viens chez moi ce soir, ma mère travaille tard en ce moment et Mike n’est pas là en ce moment, on peut en profiter ma belle » « ok mais on passe boire un verre avant » Nolaan sourit de plus belle, il ne pouvait rien lui refuser.
20 juin 2006. 23H07
« Punaise, je suis jalouse là ! Comment ça se fait que le serveur te matait plus que moi ? » Nolaan éclata de rire et la prit dans ses bras « Parce que je suis le plus beau mon ange ! » Il embrassa doucement ses lèvres douces, puis leur baiser se fit plus passionné et très vite ils finirent au lit les vêtements volant partout dans la pièce. Le jeune homme venait de perdre sa virginité à 15 ans. Mais pourquoi se sentait-il si indifférent et pourquoi pensait-il au serveur en ce moment.

« Tu es gay chéri ! » Jules avait lancé ça comme on dit bonjour. « Tu crois ? » Nolaan en était arrivé à la même conclusion mais l’entendre dire à haute voix rendait la chose trop réelle. Il venait de découvrir son orientation sexuelle grâce à elle. Même si cette évidence ne le gênait pas, parce qu’au fond de lui, il l’avait toujours su de toute évidence, ça le mettait mal à l’aise tout de même. Comment l’annoncer à sa mère ? Car seule sa réaction lui importait !

« Je t’aime mon bébé ! Peu importe qui toi tu aimes, tu resteras mon fils chéri à jamais. » Nolaan serra sa mère dans ses bras. « Je t’aime plus que tout maman, je te pardonne pardon pour tout » Aileen essuya les larmes de son fils et déposa un baiser sur son front « Tu n’es responsable de rien mon cœur, je veux que tu ne l’oublie jamais ! »


Chapter Two;
Save Her



“J’y vais maman ! » Nolaan dévala les marches en direction de la porte d’entrée. « Rentre pas trop tard chéri ! » La fin de la phrase fut étouffée par le bruit de la porte qui claque. Lorsqu’ Aileen regarda part la fenêtre, la voiture de son fils tournait déjà vers la rue de droite et disparue derrière les arbres.

« Restes mon chou, il est super tôt là ! » Nolaan voulait rester mais une voix intérieure lui ordonnait de rentrer, il ne savait pas pourquoi mais il devait le faire. Un coup d’œil à sa meilleure amie et ex lui fit comprendre qu’elle le soutenait et qu’il pouvait partir elle se chargerait des autres. Il monta donc dans sa voiture et démarra.
C’est la boule au ventre qu’il se garait devant la minuscule maison, ignorant la sensation qui le rongeait. Il entra chez lui, seule la lumière de la cuisine était allumée. Il perçut des voix et se dirigea vers elles. Il se retrouva devant une vision d’horreur et ne put bouger pendant plusieurs secondes, le petit ami de sa mère, Mike se trouvait face à elle une arme à la main braqué sur elle, Nolaan tourna la tête vers sa mère, cette dernière pleurait, suppliant, le visage couvert de bleus, la scène ne dura que quelques secondes, le jeune homme n’eut pas le temps de couvrir sa mère, le coup partit et il sentit la balle frôlait son oreille avant d’atterrir dans le ventre de sa mère. Il eut juste le temps de rattraper sa mère avant qu’elle ne touche le sol et ne vit pas Mike prendre la fuite pas la porte derrière. Sans attendre, il composa le numéro des urgences.

Nolaan serrait la main de sa mère dans la sienne et fixa son regard endormit, les larmes roulaient sur sa joue. Une rage intense montait en lui, lui son propre fils ne pouvait même pas lui sauvait la vie, ironie du sort, lui qui avait tous hérité d’elle, ses yeux, sa couleur de cheveux, son sourire, il ne pouvait lui donner son rein. Ce petit organe qui lui était aujourd’hui indispensable si elle voulait vivre. Il maudissait ce jour où il n’aurait jamais dû partir voir ses potes, il haïssait Mike, le monstre qui avait tiré sur sa mère sans hésitation, il vouait une haine envers son géniteur qui les avait abandonnés de la sorte, car sans ça tout ceci ne serait jamais arrivé ! Il maudissait le monde entier, il se haïssait lui-même.

« Tu devrais rentrer mon ange, dormir un peu. » Aileen le regard vide, le teint blanchâtre posa un regard protecteur sur son fils assis sur le fauteuil près de son lit, lieu qu’il ne quittait presque plus depuis presque un an maintenant, sauf pour aller travailler la nuit dans un bar. « Non maman, je ne veux pas te laisser, je vais bien je t’assure » son sourire contredit ses propos.
« Je suis fatigué mon chéri ! »
« Je sais maman, dors je vais rester avec toi » il lui prit la main et y déposa un baiser.
« Non mon cœur, je suis fatigué de vivre, je souffre trop, j’en peux plus ! » Nolaan fixa son regard, choqué par ses propos, il ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire ou du moins il ne voulait pas comprendre !
« Que veux-tu dire ? » Des larmes de rage coulèrent lentement.
« Je veux partir, il est temps, nous savons tous les deux que ce jour, que nous attendons tant, n’arrivera jamais, ça ne marche pas comme ça ici, il faut payer pour avoir quelque chose ! »
« Maman je t’interdis de dire ça, ils te trouveront un rein, tu dois tenir le coup, je t’en prie ! » Nolaan la suppliait du regard, serrant sa main plus fort. Elle ne pouvait pas faire ça ! Elle ne pouvait pas l’abandonner, pas elle !
« Je t’aime mon fils, et je t’aimerais toujours, je veux que tu me promettes de prend soin de toi, je veillerais toujours sur toi, toujours… » Ce dernier mot fut prononcer dans un souffle, son dernier souffle.
« Naaaannnn » Son cri de douleur résonna dans toute la pièce et au-delà de l’hôpital. La tentative de réanimation des médecins fut vaine et l’heure du décès fut prononcée.
Nolaan resta au chevet de sa mère pendant plusieurs heures, sa main toujours dans la sienne. Une haine féroce dans le cœur, ce dernier fut brisé à jamais en ce jour maudit. Il se fit une promesse : venger sa mère et tuer Mike.


Chapter three;
Man Down

Cela faisait un mois depuis la mort de sa mère, Nolaan errait chez lui tel un zombie, seul, il refusait de voir qui que ce soit. Il ne mangeait plus, ne dormait presque plus, animait par une seule pensée, venger sa mère. Il retourna pour la première fois dans la cuisine depuis le jour de la dispute. Tout était identique, comme avant sauf la tâche qui recouvrait le sol, nettoyé à la hâte. Il fixa la tâche pendant un long moment avant de lever les yeux vers l’endroit où Mike se trouvait ce soir-là, inconsciemment il avança vers la porte de derrière et l’ouvrit, un vent froid l’entoura aussitôt, il allait renfermer la porte lorsque une lueur attira son attention, il sortit dans le nuit froide jusqu’à la lueur et vit le revolver du meurtrier de sa mère, il retira sa veste de jogging et prit l’arme, ne sachant pas encore quoi en faire mais il ne voulait laisser ses empreintes dessus. Il se retourna pour rentrer, mais se retrouva face à Mike ! La surprise fut très vite remplacée par la rage, l’esprit de vengeance. Machinalement sa main se leva et braqua l’arme sur l’homme face à elle. Plus rien autour n’avait d’importance à ce moment précis, sa chance de venger sa mère lui était enfin donné, comme un cadeau, là en pleine nuit. Mike tenta de l’empêcher de le tuer, en le suppliant mais Nolaan n’entendait rien, son sang bouillait dans ses tympans. Le coup partit soudain à une telle vitesse que même lui n’eut pas le temps de réaliser ce qu’il venait de faire. Mike fut projeté au sol. Nolaan laissa tomber l’arme devenue incroyablement lourde d’un seul coup et jeta un coup d’œil rapide au corps sans vie du bourreau de sa mère. Puis il rentra chez lui, monta les marches en courant, pris un sac d’affaires rapidement et pris la fuite au volant de sa chevrolet impala. Malgré le fait qu’il venait de commettre un meurtre, il se sentit soulagé mais l’effet ne dura pas longtemps et bien sûr son acte entraina sa descente aux enfers.
Now.
Voilà donc mon histoire, moi Nolaan Ezra Clayton, 27 ans. Homosexuel. Maudit par la vie dès ma naissance. Mais chanceux dans mon malheur, car depuis ma fuite personne n’est partit à ma recherche et ma route m’a conduit jusqu’en Angleterre, à Londres plus exactement où j’ai fini mannequin pour une grande agence. Chanceux ? Pas tant que ça vous me direz, car oui dans ce milieu, la drogue, l’alcool et la prostitution font très bon ménage. Ce qui fut donc mon quotidien pendant 4 ans. Mais ce monde n’était pas le mien et mon retour ici à San Fransisco était inévitable.


You, behind the screen !


    Ton pseudo : Euphoria
    Ton Âge : 25 ans
    D'autres question ou autre : nope ! viendez les gens !!
    Des commentaires ? : Longue vie à RBB !!



Revenir en haut Aller en bas

Nolaan ~ Is there pleasure without pain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ♚ Welcome to the Community :: Ready for Physical ? :: Oh, I Win-